Transidentiée

le tragique de la transidentité, le mal être d’une apparence, d’un corps et d’un sexe qui ne nous corresponds pas, et cette force qui pousse à le supprimer, se fondre, disparaitre soit même, l’art peut dire cela et en faire une oeuvre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *